Aperostory

L'histoire d'apero.net est une suite de rencontres de gens complètement dingues, bitterois, artistes incompris, penseurs, buveur de white spirit (ne faites pas ça chez vous), et tous plein d'autres types de fadas... Ces rencontres marqueront le début d'une aventure qui réunira l'élite des apérophiles pour à jamais marquer l'histoire.

Fin 1999 à l'aube de la fin du monde, tout a commencé avec Monie, compagne d'un être qui tantôt se fit appeler (White ?) Spirit, tantôt Saint Kiwi, puis enfin Moriarty, nom qu'il prit après avoir vu un documentaire très bien filmé sur les dinosaures.
Moriarty venait d'acquérir un ordinateur qu'il avait réussi à brancher en continu sur internet. Monie chercha rapidement un moyen de rencontrer des gens histoire de rigoler un peu, et elle se fit donc draguer par Alinka sur IRC, qu'elle rencontra quelques jours plus tard "en tout bien tout honneur" (nous n'apprendrons que bien plus tard qu'Alinka avait déjà une fiancée, et qu'il draguait absolument tout ce qui bougeait sans jamais conclure).
Moriarty, qui s'était mis à discuter sur internet lui aussi, ne se méfiait pas du tout, et trouva même en Alinka un nouvel ami qui de plus travaillait dans un cyber café, ce qui permettait de rencontrer dans la vrai vie (true life full 3D real time).

Une après-midi de chômage réparateur, Moriarty vint retrouver Alinka sur son lieu de travail. Il vit alors une masse casquetifiée répondant au nom de Klem qui rigolait devant son écran discrètement (du moins, aussi discrètement que peut l'être un bitterois), et qui fréquentait le même channel que toute la bande. Klem amateur de hardcore electro, intéressa assez rapidement Moriarty qui lui aussi appréciait ce genre, nos deux amis commencèrent à se lâcher un peu, Klem laissant apparaître son accent bitterois, et Moriarty sa violence mentale.

Suivirent d'autres rencontres avec des gens comme Fenrir, grand penseur et jeudemophile, Topwize, artiste incompris et coupleman (enfin, à l'époque), puis Moriarty finit progressivement par leur présenter des amis de longues dates, comme Cônnard le grand maitre, et Tom Hate qui marqua les esprits en participant pour la première fois à une soirée sur IRC en prenant comme pseudo José (Hélène et les garçons) ou Tristan (Membres des Bee Hive dans "Lucile amour et Rock'n Roll").

Le 7 avril 2000, Klem achète un nom de domaine, et le 9 avril il envoie un mail à Moriarty, lui disant "j'ai acheté un nouveau nom de domaine, il est trop beau, faut qu'on fasse un pur site avec ça", et en bas, il y avait ce lien : http://www.apero.net.

Moriarty clique, et voit alors la page d'attente provisoire mise en ligne par Klem, avec pour titre "On est pas des fayots, on aime l'apero".

 

La page d'attente provisoire mise en ligne par Klem, avec pour titre "On est pas des fayots, on aime l'apero".

La page d'attente provisoire mise en ligne par Klem, avec pour titre "On est pas des fayots, on aime l'apero".

C'est à ce moment précis que tout a vraiment commencé, les photos concept lors des soirées, et la recherche d'idées débiles.

Quelques semaines plus tard, les idées avaient fusé, et la première était de faire un menu incompréhensible, avec des intitulés peu explicites.
La première ébauche en était proche, et le concept fut conservé pour la première mise en ligne du site le 6 mai 2000.

 

L'idée de départ était de faire un menu incompréhensible...

L'idée de départ était de faire un menu incompréhensible...

La première version de la page d'accueil annonçait déjà à l'époque que ce site était déconseillé aux âmes sensibles.

La première version de la page d'accueil annonçait déjà à l'époque que ce site était déconseillé aux âmes sensibles.

Il y avait eu pas mal de changement entre-temps dans nos têtes, certains noms de rubriques avaient changé et l'Aperoz Band s'était créé (aperoz band) et avait enregistré la plupart de ses premières chansons.

aperozbandstudio

L'Aperoz band en plein enregistrement de "La peau de couille".

Quelques rubriques n'était pas encore accessibles, le bordel fit son apparition le 12 mai, dans la nuit.

Le site commençait à grandir petit à petit, et les updates étaient presque régulières, une par mois environ.

Le 17 août, juste après la féria de Béziers, une nouvelle update avec un léger changement de design, le menu devient un peu plus rangé, et plusieurs nouvelles rubriques font leur apparition, notamment les reportages, et les soirées à thèmes - concepts.

 

Un gros menu sur apero.net ! 16 rubriques. Depuis, certaines ont disparut, et de nouvelles ont été créées.

Un gros menu sur apero.net ! 16 rubriques. Depuis, certaines ont disparut, et de nouvelles ont été créées.

Encore quelques updates fin 2000, et courant 2001.
Septembre 2001 Moriarty se barre sur Paris, grosse erreur de sa part, mais c'est vrai que financièrement avoir un boulot c'est mieux que le chômage, surtout quand les assedics décident de plus payer...

Fin mars 2002 à nouveau quelques modifications graphiques, avec un menu qui se réduit, création de nouvelles rubriques, fusion d'anciennes, mais surtout aperosurfs et aperophiles deviennent des "tops", où les gens peuvent s'inscrire directement en ligne et voter.

Un léger lifting du site, son design n'avait pas changé depuis l'été 2000 !

Un léger lifting du site, son design n'avait pas changé depuis l'été 2000 !

Puis, été 2002, c'est le drame, alors que Klem prépare ses vacances, un intégriste d'une secte qui voue un culte à Bernard Menez commet un attentat mental sur apero.net, et nous contraint à fermer le site !

Après presque un an d'apero.net affichant "Closed", Moriarty prend son courage à deux mains, et décide de remettre en ligne apero.net, il choisi de mettre une simple image, le 9 avril 2003, date anniversaire de la mise en ligne du premier teaser du site...

En avril 2003, apero.net annonce son retour !

En avril 2003, apero.net annonce son retour !

Le design est revu (bon, c'est simple mais ça passe plutôt bien) {note de Monie : il est super ce design !}, l'ancien contenu est repris, les noms des rubriques sont un peu changés, quelques nouveautés sont ajoutées, comme le site i-mode, l'apero-irc, et donc l'aperostory que vous venez de lire, c'est fin août 2003 que pour la plus grande joie de tous, apero.net fait son come back.

La page d'accueil d'apero.net pour son retour en aout 2003 !

La page d'accueil d'apero.net pour son retour en aout 2003 !

Pendant plusieurs années, le site conserve plus ou moins le même design, les rubriques changent d'ordre, et certaines disparaissent, de nouvelles apparaissent, notamment une page "plan du site" expliquant aux internautes les diverses rubriques du site, du contenu s'ajoute plus ou moins régulièrement...

Une des pages du site tel qu'il était avant la nouvelle mise à jour de 2015.

Une des pages du site tel qu'il était avant la nouvelle mise à jour de 2015.

En 2009, Moriarty commence à penser à une refonte, pour les 10 ans du site, mais la première ébauche était tellement immonde, qu'il préfèrera oublier cette idée pendant quelques années.

Le 23 mai, Moriarty imagine rapidement une mise à jour graphique, qu'il trouve immédiatement immonde, il la regarde à nouveau en novembre, et sombre dans le coma pendant trois ans et demi.

Le 23 mai, Moriarty imagine rapidement une mise à jour graphique, qu'il trouve immédiatement immonde, il la regarde à nouveau en novembre, et sombre dans le coma pendant trois ans et demi.

Fin 2013, on, s'y remet, en imaginant la nouvelle arborescence du site, et un nouveau design très simple, et à l'ancienne, c'est la naissance du concept Web 0.2.
La première ébauche date de mai 2014, et la mise en ligne est finalement décidé pour le quinzième anniversaire d'du site ! Pourquoi 15 ? Ben parce que ça fait 51 à l'envers !

Sur les réseaux sociaux, Moriarty annonce une mise à jour prochaine du site, il le fait un premier avril, histoire de semer le doute, et de créer un immense buzz, qui a touché... Une trentaine de personne. Le 7 avril, nouveau teaser, pour l'anniversaire de l'achat du domaine, et quelques jours plus tard, le site arrive enfin en ligne !

L'histoire ne s'arrêtera pas là, le site continuera d'évoluer et avec vous nous l'espérons, pour que l'apéro continue, et que tout le monde se chtouffe énorme !

Remerciements :

L'équipe d'apero.net tient à remercier le pastis 51, le Ricard, et tout ceux qui sont bon à boire, l'eau, la bière, le vin et toutes les boissons qui arrosent nos apéros.
Nous remercions aussi la pomme de terre, la cacahouète, les oliviers, le pain, les vaches, les cochons et tous les animaux que nous mangeons.
Remerciements également aux inventeurs respectif de la chaise, de la chaise longue, du canapé, du lit, du parasol, des lunettes de soleil, des verres contenant plus de 25 cl, du congélateur, du bac à glaçons, et de tous ces accessoires indispensables pour l'apéro !

Klem remercie ses potes teufeurs apérophiles, la ville de Béziers, ses habitants et son club de rugby.

Le professeur Moriarty remercie Cônnard pour son apprentissage, tout la bande de dingues avec qui il traine depuis très longtemps, les squatteurs du sdf, Pet pour les enregistrements, Monie parce qu'elle me supporte pas mal, et puis ceux que j'oublie.

Le professeur Nutbutter remercie Salvador Dali, Albert Einstein, Sigmund Freud, Jimmy Hendrix, le Klem, le Momo, nos groupies, et tout ce que j'ai oublié. Fuck !

Et pour finir, nous remercions tous "apero.net", ce site qui nous sert de défouloir, où l'on peut mettre n'importe quoi, grâce à lui nous arrivons à évacuer notre stress, la nuit on dort mieux, et surtout on évite le cancer du cul à force de se retenir !
Nous vous invitons tous à en faire autant, envoyez-nous vos délires d'apéro !

Share Button

×

apero.net

On est pas des fayots, on aime l'apero !

prehome_mrt

Ce site propose des images violentes d'apéro susceptibles de choquer certaines personnes.
Si vous vous sentez concerné enfuyez-vous en cliquant ici !

Ok, j'ai compris !

Share Button
Web Design BangladeshWeb Design BangladeshMymensingh